Votre assurance auto à 11€ / mois, c’est possible !

Augmentation des tarifs de l’assurance auto en 2022

Vous êtes ici : Mon Auto Assure > Prix assurance auto > Tarif assurance auto 2022

Quels tarifs d’assurance auto attendre pour 2022 ? La baisse du nombre de kilomètres parcourus par les assurés s’est poursuivie, en 2021, en raison du télétravail, des couvre-feux et des confinements. Elle a toutefois été moins prononcée et le trafic s’est révélé plus important en fin d’année. Les prix devraient modérément augmenter, ces prochains mois.

Assurance voiture à partir de 11 €

Vous hésitez encore ? Prenez 3 minutes pour comparer des centaines d’offres.

Assurance auto 2022 : ce que l’on sait sur les prix de 2022

Comme à son habitude, l’Argus de l’Assurance a fait un point annuel sur le trafic et la sinistralité automobile. Selon ses informations, l’usage de la voiture a continué à diminuer, en 2021. Cela est avant tout dû au télétravail et aux mesures sanitaires. Lors de la période correspondant au troisième confinement (3 avril au 3 mai), le trafic routier a par exemple chuté de 20 %. Et il a été réduit de 15 % lors de la période de couvre-feu. Le site note toutefois que le trafic était 20 % supérieur à celui d’avant la crise sanitaire, en septembre 2021.

En ce qui concerne la sinistralité, 2021 a vu se réduire les vols de voiture de 4,5 %. Les accidents ont eux été logiquement à la hausse par rapport à 2020, retrouvant leur niveau d’avant crise sanitaire.

Comme en 2021, les assureurs ont eu deux réactions face à ces chiffres :

  1. Quelques-uns ont décidé un gel des tarifs pour 2022,
  2. D’autres ont validé une hausse des tarifs.

Le gel des tarifs d’assurance auto en 2022

Voici quelques noms de compagnies d’assurances qui ont validé leur décision de gel des cotisations sur l’année 2022. Elles sont moins nombreuses qu’en 2021 :

  • Par le biais d’un communiqué, la MAIF a annoncé dès juin 2021 qu’elle gelait ses tarifs pour 2022. Elle l’avait déjà fait en 2021. 3,6 millions de véhicules en bénéficieront.
  • La GMF a prévu le gel des cotisations sur le premier trimestre 2022, pour les contrats qui arrivent à échéance.

La Matmut n’a pour sa part pas prolongé son gel des hausses de tarifs de 2021 en assurance auto (c’est en revanche le cas pour les mutuelles).

Les gestes commerciaux sur les tarifs d’assurance auto pour 2022

  • La Mutuelle de Poitiers assurance a pour la troisième année consécutive accordé une ristourne à certains de ses sociétaires. Deux tiers d’entre eux bénéficieront d’un remboursement correspondant à 3 % des cotisations 2021.
  • La MMA propose jusqu’à 200 euros sur la cotisation en cas de souscription d’un deuxième contrat auto (sous conditions), jusqu’au 26 février.
  • La MAAF offre aussi jusqu’à 200 euros sur la première année (sous conditions) en cas de souscription simultanée d’une assurance auto tous risques et d’un contrat multirisque professionnel.

Cette liste n’est pas exhaustive. À noter que de nombreux assureurs prévoient une ristourne en cas d’adhésion en couple, ou par le biais d’un parrainage.

Pourquoi mon assurance auto augmente-t-elle chaque année ?

L’augmentation annuelle des cotisations des assurances auto peut avoir plusieurs explications. Les prix sont en effet corrélés à différents domaines.

Ces tarifs dépendent d’abord de la conjoncture. Une compagnie peut augmenter ses tarifs sur la base de l’inflation. Or elle a été de 1,6 % en 2021 et se répercute sur tous les prix à la consommation, y compris sur ceux des formules d’assurances.

Les compagnies peuvent également augmenter leurs prix en réaction à un accroissement des taxes auxquelles elles sont soumises, comme c’est régulièrement le cas. L’entrée en vigueur de la loi Climat et Résilience a eu un effet sur le coût des pièces de rechange des véhicules. Cela génère un prix de réparations plus élevé pour les voitures et donc une augmentation des dépenses des assureurs. Elle est répercutée sur les prix. L’évolution technologique des automobiles peut avoir le même effet, lorsque des composants deviennent plus chers à remplacer.

Les assureurs peuvent aussi adapter leurs prix localement en raison d’une augmentation des taux de sinistralité. Ils sont différents d’une région à l’autre, ce qui explique que le niveau de la prime d’assurance auto varie selon le lieu d’habitation.

Enfin, les assurances auto peuvent augmenter les tarifs en raison des politiques mises en place en interne. Ils peuvent par exemple répondre aux exigences des adhérents en améliorant la qualité du service client, ce qui peut générer un coût à assumer. Elles peuvent aussi compenser des pertes subies avec d’autres produits d’assurance, comme ce fût le cas durant les périodes de confinement.

Quelle hausse des prix pour les assurances auto en 2022 ?

Facts & Figures est un cabinet de conseil en stratégie et en management spécialisé sur le secteur de l’assurance et de la protection sociale en Europe. Il communique chaque année les tendances tarifaires. Pour 2022, il prévoit une hausse comprise entre 0,5 % et 1 %. Il s’agit donc d’une hausse modérée. Elle pourrait même être proche de 0 %, dans les groupes mutualistes.

Cette augmentation des prix est notamment liée au fait que d’autres branches de l’assurance ont connu des dépenses supplémentaires liées à la crise sanitaire de la Covid-19. Elles sont répercutées sur les prix de l’assurance auto. La hausse est aussi due à la progression des tarifs des réparations automobiles, lesquelles ont augmenté de 4,2 %. Les prix des contrats d’assurance auto pourraient augmenter de façon plus conséquente en 2023.

Comment économiser sur son assurance auto en 2022 ?

Il existe des possibilités pour réduire le montant de ses échéances d’assurances auto en 2022. Elles peuvent permettre de compenser une augmentation de la prime.

Modifier les garanties de sa formule

Chaque garantie répond à un besoin spécifique, et votre profil évolue. Par exemple, un véhicule acheté il y a cinq ans présente une valeur moindre. Et l’assurer de la même façon qu’un neuf peut générer des dépenses inutiles. Une voiture de trois ou quatre ans peut être protégée par le biais d’une formule au tiers, avec des options permettant d’élargir la couverture : bris de glace, vandalisme, vol, incendie, garantie corporelle du conducteur, ou encore collision. Il est possible de faire 10 à 15 % d’économies par ce biais.

Faire jouer la concurrence pour trouver moins cher

Si votre compagnie n’a pas annoncé le gel des tarifs, attendez tout de même de recevoir l’appel à cotisation et l’échéancier pour constater votre hausse. Le document arrive un peu plus de deux mois avant votre date de renouvellement de contrat. Vérifiez à cette occasion que la hausse de vos échéances ne soit pas liée à une autre cause, et par exemple à un malus (généré par un accident responsable) ou à l’ajout d’options.

Si votre cotisation a vraiment augmenté, il vous est possible de consulter les prix proposés par les autres assureurs, pour les mêmes garanties. Nous mettons à votre disposition notre comparateur en ligne, afin de vous permettre d’obtenir des devis pour des formules répondant à vos besoins. Utilisez-le de façon à visualiser gratuitement et en quelques clics les meilleures assurances auto pour votre voiture.

Utiliser la loi Hamon pour changer de contrat

Après la première année, la loi Hamon permet aux assurés de résilier leur contrat d’assurance auto sans motif légitime et à tout moment. Cette rupture implique un préavis d’un mois. Et la compagnie vous rembourse au prorata, si vous avez réglé les cotisations à l’année. Enfin, si vous utilisez le dispositif pour changer de contrat, le nouvel assureur prend en charge toutes les formalités administratives liées à la résiliation de l’ancienne assurance auto.

Miser sur une assurance auto connectée

Les formules d’assurances auto connectées, également appelées Pay how you drive, prévoient un dispositif qui permet d’analyser la conduite de l’assuré. Il s’agit d’un boîtier qui est installé dans le véhicule et qui récolte les données, pendant les trajets du quotidien. Les critères étudiés sont la vitesse, les freinages, le comportement de la voiture dans les virages, ou encore la fluidité des passages de vitesse. Les bons résultats sont récompensés par des réductions sur la cotisation : il est possible d’obtenir une ristourne allant jusqu’à 50 %.

Acheter une voiture électrique

Les contrats d’assurance auto destinés aux voitures électriques sont moins chers que ceux liés aux véhicules traditionnels. Cela est principalement dû au fait que leurs conducteurs font généralement moins de kilomètres. Les performances des véhicules sont aussi limitées, ce qui engendre une réduction du nombre d’accidents.

Passer du neuf à l’occasion

L’assurance auto coûte plus cher pour une voiture neuve que pour un véhicule d’occasion. La raison est simple : la vétusté d’une automobile fait diminuer sa cote, ce qui se répercute sur la valeur de remplacement à dire d’expert (VRADE). Et cette dernière impacte directement le tarif de l’assurance auto. La VRADE correspond en effet au montant versé pour le remplacement du véhicule, en cas de sinistre. Il est calculé par un expert mandaté et se base sur plusieurs éléments, dont la cote Argus, et le prix moyen des voitures de même marque et de même cylindrée sur le marché de l’occasion.

Vous souhaitez payer votre contrat moins cher ? Troquez votre voiture neuve contre une voiture d’occasion, assortie d’un contrat moins couvrant.

Opter pour un forfait petit rouleur

Le forfait petit rouleur, voire forfait au kilomètre, s’adresse aux conducteurs qui utilisent peu leur voiture. C’est votre cas si vous ne faites que de 5 à 15 000 kilomètres par an. Selon les profils, ce type de contrat peut aider à réaliser entre 5 et 40 % d’économies, ce qui devrait vous permettre de largement compenser la hausse de la cotisation annuelle. Attention cependant à ne pas voir trop petit : le dépassement du nombre de kilomètres inclus dans le forfait peut se révéler très onéreux.

Augmenter les franchises de son contrat

Les contrats d’assurance auto proposent en général plusieurs niveaux de franchises, permettant de jouer sur le montant des cotisations. Les augmenter peut permettre de réduire de façon sensible le tarif. Si vous optez pour cette solution, prenez soin de choisir des garanties mineures, telles que le bris de glace.

Vous souhaitez trouver l’assurance auto la moins chère pour votre voiture ? Profitez de notre comparateur de devis d’assurances auto en ligne. Il est gratuit et sans engagement. Vous obtiendrez des dizaines de devis en moins de trois minutes !

Questions / Réponses

Pourquoi le prix de mon assurance auto augmente ?


La hausse du tarif des assurances auto peut être liée à des raisons personnelles (aggravation du risque, ajout de garantie, accident responsable, etc.) ou à des causes propres à l’assureur (hausse des taxes, augmentation de l’indexation, sinistres plus nombreux, ajout de garanties obligatoires, etc.).

Quelle augmentation des prix pour les assurances auto en 2022 ?


L’augmentation des tarifs devrait être de 0,5 à 1 %, en 2022. Elle devrait être plus importante en 2023 (+2,5 %).

Comment est calculé le prix de mon assurance auto ?


Le tarif de l’assurance auto est d’abord déterminé par le type de véhicule, le profil de l’assuré, ou encore son historique. Il dépend également du au taux de sinistralité et à la stratégie des assureurs.

Pourquoi le prix des assurances auto n’augmente pas de la même façon dans toutes les régions ?


Les prix de l’assurance auto sont liés aux taux de sinistralité (accrochages, vol et accidents) de la région dans laquelle on habite. Ils sont différents d’une localisation à une autre.

Assurance voiture dès 11 €/mois

Obtenez vos devis d'assurance auto. C'est Simple, Rapide et 100% Gratuit.



Commentaires

PUBLIEZ UN AVIS