Votre assurance auto à 11€ / mois, c’est possible !

La vignette en assurance auto

Vous êtes ici : Mon Auto Assure > Bonus-malus > La vignette en assurance auto

La vignette de votre assurance auto, aussi appelée certificat d’assurance, s’appose sur le pare-brise du véhicule. C’est elle qui prouve que vous êtes bien assuré, notamment en cas de contrôle des forces de l’ordre. Vous la trouverez dans votre attestation d’assurance auto. Elle en constitue la partie détachable.

Assurance voiture à partir de 11 €

Vous hésitez encore ? Prenez 3 minutes pour comparer des centaines d’offres.

A quoi sert la vignette de l’assurance auto ?

Obligatoire depuis le 9 septembre 1986, la vignette d’assurance auto doit figurer sur les véhicules à moteur de moins de 3,5 tonnes. Elle est indispensable pour démontrer que votre voiture est bien assurée. En effet, en France, chaque automobile doit être couverte, ne serait-ce qu’au tiers, ce qui équivaut à la garantie responsabilité civile.

Lorsque vous souscrivez un contrat d’assurances, l’assureur vous fait parvenir une vignette provisoire. Il dispose ensuite d’une durée de quinze jours pour vous envoyer le document définitif.

Quelles sont les informations figurant sur la vignette ?

Sur cette vignette figurent :

Exemple de vignette d'assurance automobile

Contrairement à certaines idées reçues, il n’est pas obligatoire de signer le verso de la vignette. Cela ne donne lieu à aucune amende.

Où placer le certificat d’assurance ?

Le certificat d’assurance doit être visible depuis l’extérieur du véhicule.

  • Sur une voiture, apposez-le dans le coin inférieur droit du pare-brise.
  • Sur une moto, disposez-le à l’avant du véhicule sur une surface visible, le garde-boue par exemple.

Quelles sanctions en cas de défaut de vignette ?

Avant toute chose, sachez qu’une vignette dont la date est périmée, ne vaut pas forcément sanction. Dans les trentes jours suivant la date de fin figurant sur le papier, on considère qu’il y a présomption de validité. Vous n’aurez donc aucune amende. Veillez tout de même à placer rapidement votre nouvelle vignette. Cette tolérance ne s’applique pas si le certificat d’assurance est provisoire.

Si vous êtes dans l’incapacité de présenter le certificat d’assurances lors d’un contrôle routier, vous devrez payer une amende de 150 euros. Si, dans les cinq jours, vous ne vous présentez pas aux forces de l’ordre muni du précieux sésame, le montant est majoré pour s’élever à 750 euros. Si vous avez oublié de l’afficher mais que vous pouvez tout de même le présenter, l’amende n’est que de 35 euros.

Ces montants sont indicatifs et peuvent être plus ou moins élevés, suivant la tolérance des gendarmes ou policiers qui procéderont au contrôle.



Commentaires

PUBLIEZ UN AVIS