Votre assurance auto à 11€ / mois, c’est possible !

La garantie vol du contrat d’assurance auto

Vous êtes ici : Mon Auto Assure > Contrat & garanties > Garanties vol

La garantie vol de votre contrat d’assurance auto vous permet de bénéficier d’une indemnisation de votre véhicule en cas de vol. Cependant, cette indemnisation est soumise à des conditions strictes qu’il est impératif de respecter. Garantie vol, équipements de sécurité, déclaration : voici nos conseils pour protéger son véhicule au maximum ainsi que les démarches à effectuer en cas de vol.

Assurance voiture à partir de 11 €

Vous hésitez encore ? Prenez 3 minutes pour comparer des centaines d’offres.

Qu’est-ce que la garantie vol en assurance auto ?

La garantie vol de l’assurance auto est présente dans la plupart des contrats d’assurance, hormis pour les formules au tiers. Elle couvre les vols et tentatives de vol commises sur votre véhicule. Ce type de délit recouvre des réalités très diverses :

  • Le vol pur et simple du véhicule ;
  • La tentative de vol qui peut se traduire par le forçage des serrures, une ou plusieurs vitres brisées ou encore un système d’alarme, une colonne de direction ou un démarreur endommagés ;
  • Le vol d’accessoires de la voiture : autoradio, GPS, jantes, coffre de toit, remorque ou encore équipements embarqués (siège bébé, barre de toit, porte-vélo…) ;
  • La disparition d’objets personnels se trouvant dans la voiture.

Qu’est-ce qui est couvert par la garantie vol de l’assurance voiture ?

Si vous disposez d’un contrat présentant la garantie vol, la plupart du temps seuls le vol et les dommages causés par une tentative d’effractions sont couverts : vitre brisée, portière forcée, etc.

Voici la liste des éléments de votre véhicule qui peuvent être couverts par la garantie vol :

  • Les antivols et systèmes de sécurité contre le vol ;
  • Les sièges auto des enfants ;
  • Les aménagements pour personnes handicapées ;
  • Les éléments intérieurs et extérieurs de série.

Les biens personnels volés et la disparition d’accessoires ou d’éléments n’étant pas de série ne sont en général couverts que si vous avez souscrit ce que l’on appelle une extension de garantie.

Avec cette extension, souvent appelée garantie vol des accessoires, votre assureur vous remboursera tout ou partie de ces objets. Cependant, ils doivent impérativement avoir été déclarés au préalable auprès de votre assurance pour pouvoir prétendre à une indemnisation.

Vous devez également être en mesure de prouver qu’il s’agit d’un vol : une entreprise difficile si votre véhicule ne présente aucune trace d’effraction visible.

Enfin, le montant du remboursement des accessoires et effets personnels se trouvant dans la voiture est souvent plafonné. Si vous possédez des objets de valeur — GPS, caméra de recul, autoradio — l’indemnisation sera sans doute partielle et ne suffira pas à rembourser l’intégralité de vos biens volés.

En cas de vol, le propriétaire du véhicule assuré ne se verra appliquer aucun malus !

Les restrictions de garantie en cas de vol de voiture

Dans certaines circonstances, la garantie vol de votre assurance auto ne pourra pas s’appliquer. C’est ce que l’on appelle une restriction de garantie. Ces restrictions sont inscrites noir sur blanc dans votre contrat d’assurance, c’est pourquoi il est indispensable de bien l’étudier.

Les situations représentant des exclusions de la garantie vol les plus courantes sont les suivantes :

  • Vous n’avez pas fermé votre véhicule à clé, ou celle-ci est restée sur le contact ;
  • Le vol ou la tentative de vol est le fait d’une personne avec laquelle vous vivez, ou elle fait partie de votre entourage proche : conjoint, enfant, ami que vous hébergez…
  • Vous avez été escroqué. Cela arrive généralement dans le cas où vous souhaitez vendre votre voiture et que le futur acheteur l’essaye et la vole sous vos yeux.
  • Si votre voiture est neuve (moins de 3 ou 5 ans selon les compagnies) et d’une valeur importante, votre assureur peut assortir la garantie vol d’une obligation d’installer un dispositif antivol ou 4 clés sur le véhicule. Si vous ne le faites pas et que votre véhicule est volé, l’assurance ne vous indemnisera pas.

Cette liste n’est pas exhaustive et dépend fortement de votre contrat et de votre compagnie d’assurance. N’hésitez pas à lire l’intégralité des exclusions de chaque garantie et à comparer les contrats d’assurance auto avant de faire votre choix !

Comment déclarer le vol d’un véhicule

Si vous constatez que votre voiture a été volée ou qu’elle a été forcée, il est impératif de réagir immédiatement. Pour être correctement indemnisé, la marche à suivre est précise :

  • 1. Portez plainte auprès de la police ou de la gendarmerie dans les 24 heures suivant la constatation du vol. Certaines assurances acceptent un délai de 48 heures.
  • 2. Avertissez votre assureur dans les deux jours ouvrés. Vous devrez lui fournir des preuves du vol de votre véhicule : joignez à votre courrier les copies de votre dépôt de plainte et de votre carte grise, ainsi que le maximum de justificatifs possibles. En cas de tentative de vol avec effraction, vous pouvez joindre des photos, ainsi que les factures des objets dérobés.
  • 3. Si les dommages sont importants, un expert envoyé par votre assureur relèvera ensuite le détail des dégradations pour effectuer une estimation du montant des réparations. Cela s’effectue souvent dans le garage agréé vers lequel votre assurance vous aura orienté.

Soyez le plus complet possible lorsque vous déclarez le vol : la date et l’heure, le lieu dans lequel se trouvait le véhicule, les circonstances, le détail des dommages constatés… Fournissez également une liste des accessoires et objets dérobés.

En cas de changement de situation, si les forces de l’ordre retrouvent votre véhicule par exemple, vous devez immédiatement avertir votre assureur.

Quelle indemnisation pour un vol de voiture ?

En cas de vol de votre véhicule, son indemnisation dépendra en grande partie des conditions générales de votre assurance auto et du type de contrat auquel vous avez souscrit, mais également si votre voiture est retrouvée ou non.

Dans tous les cas, votre indemnisation interviendra dans un délai d’un mois minimum après la déclaration du vol.

Votre voiture est retrouvée dans les 30 jours suivant le vol

Vous êtes alors dans l’obligation de reprendre votre véhicule. Dans ce cas, votre assureur vous rembourse le montant des dommages, qui peuvent aller du simple bris de glace à des réparations plus lourdes du démarreur, du bloc moteur ou de la colonne de direction. Le montant de votre indemnisation sera évalué par un expert, selon l’état du véhicule.

Cependant, l’indemnisation peut être partielle si votre contrat prévoit une franchise ou un plafond de remboursement. Ces éléments sont indiqués dans votre contrat, n’oubliez pas d’en prendre connaissance pour éviter toute mauvaise surprise !

Votre voiture est retrouvée après les 30 jours suivant le vol

Une fois 30 jours écoulés après la déclaration du vol de votre véhicule, l’assureur considère que la probabilité qu’il soit retrouvé est très faible, il vous remboursera donc le montant de votre voiture.

Deux types d’indemnisations sont possibles :

  • L’indemnisation en valeur à neuf  : cette option est proposée pour les véhicules neufs ou datant de moins de 3 ans. Vous pourrez ainsi être indemnisé à hauteur du prix d’achat de votre véhicule, ou bénéficier d’un remplacement de votre voiture par un véhicule de même valeur ;
  • L’indemnisation en valeur vénale : un expert estime la valeur de votre véhicule sur le marché de l’occasion en se basant sur sa cote à l’Argus, ainsi que sur son état général, son kilométrage, son âge et ses réparations. Gardez bien toutes vos factures d’entretien ! Pour un véhicule ancien, le remboursement est alors fortement inférieur au prix d’achat du véhicule.

Vous avez déjà reçu l’indemnisation de votre assureur et le véhicule est finalement retrouvé ? Deux choix s’offrent à vous :

  • 1. Garder le montant du remboursement et laisser la voiture à votre assureur ;
  • 2. Récupérer le véhicule et rembourser votre assureur, en gardant la part correspondant aux frais de réparation des dommages.

Notre conseil : si le véhicule est très endommagé, qu’il n’est plus en état de rouler ou qu’il nécessite de très lourdes réparations, vous avez tout intérêt à conserver le montant de l’indemnisation !

Votre voiture n’est pas retrouvée

Si votre véhicule n’est jamais retrouvé, vous serez indemnisé d’un montant déterminé par l’expert de votre assurance. Là encore, deux types d’indemnisation sont possibles : en valeur à neuf ou en valeur vénale (valeur de remplacement de votre véhicule, vétusté déduite).

À vous de bien étudier votre contrat pour connaître vos conditions d’indemnisation !

Vol de votre véhicule : quelle indemnisation selon la situation ?

Situation Indemnisation Détail
Véhicule forcé avec traces d’effraction, vol d’accessoires ou effets personnels Oui Envoi de preuves matérielles : dépôt de plainte, photos et facture des objets volés. Indemnisation forfaitaire ou plafonnée.
Véhicule retrouvé dans les 30 jours Oui Montants des réparation et frais
Véhicule retrouvé dans les 30 jours Oui Remboursement du montant des réparations et dommages, hors franchise ou plafond d’indemnisation. Oui Indemnisation du véhicule sur sa valeur vénale ou sa valeur à neuf selon le contrat d’assurance

Les bons réflexes pour éviter le vol de sa voiture

Certaines bonnes pratiques et réflexes simples s’imposent pour éviter le vol de votre voiture :

  • Ne jamais laisser vos clés sur le contact ni votre carte grise à l’intérieur du véhicule, même si vous possédez un garage privatif ;
  • Ne jamais laisser d’objets de valeur dans le véhicule : GPS, autoradio, effets personnels ;
  • Louer un garage fermé pour éviter de garer votre véhicule dans la rue, surtout en zone urbaine ;
  • Équiper votre voiture d’un système de sécurité antivol, surtout si elle est neuve et onéreuse. Certains assureurs l’exigent pour pouvoir assurer votre voiture contre le vol.

Les mesures préventives exigées par l’assureur

Selon les contrats et le véhicule assuré, les compagnies d’assurance peuvent exiger que l’assuré prenne des mesures préventives contre le vol. En cas de non-respect de ces mesures, et si le véhicule et volé, l’assureur peut décider d’amoindrir l’indemnisation ou de prononcer une déchéance de garantie. Dans ce cas, l’assuré ne sera alors plus couvert par la garantie vol de son assurance auto et ne percevra aucune indemnisation.

Voici une liste non exhaustive des mesures qui peuvent être exigées par votre assureur pour protéger votre véhicule du vol :

  • Faire graver les vitres de votre véhicule avec son numéro de série et sa plaque d’immatriculation, et l’inscrire au fichier Argos ;
  • Installer un système de sécurité : alarme, système antidémarrage, géolocalisation du véhicule grâce à un boitier électronique, etc. ;
  • Stationner son véhicule dans un garage privé et/ou fermé à clé la nuit.

Ces mesures sont généralement exigées lorsque l’assuré possède un véhicule neuf et d’une grande valeur, qui est donc plus susceptible d’être volé. Il est rare qu’un assureur demande autant de précautions pour une voiture d’occasion, puisque sa valeur est plus faible.

Assurance voiture dès 11 €/mois

Obtenez vos devis d'assurance auto. C'est Simple, Rapide et 100% Gratuit.



Commentaires

PUBLIEZ UN AVIS