Votre assurance auto à 11€ / mois, c’est possible !

Assurance auto pour le trajet du retour pas chère

Vous êtes ici : Mon Auto Assure > Devis assurance > Assurance trajet retour

Quand vous achetez une voiture vous devez l’assurer pour le trajet du retour. Voici quelles sont les démarches à effectuer pour rouler en toute sécurité.

Assurance voiture à partir de 11 €

Vous hésitez encore ? Prenez 3 minutes pour comparer des centaines d’offres.

Le véhicule est neuf

Vous achetez un véhicule neuf ? Dans la grande majorité des cas, le concessionnaire prend en charge la demande de certificat d’immatriculation provisoire. Comme vous n’obtiendrez souvent pas le numéro de carte grise immédiatement, vous devrez suivre les étapes suivantes :

  • Comparez les assurance auto avec notre tableau comparatif de contrats et garanties ou faire demande de devis, cela quelques jours avant la signature de l’acte de vente.
  • Une fois la formule choisie, vous pourrez souscrire en ligne. La date de début du contrat doit coïncider avec la date à laquelle vous allez prendre possession du véhicule et rouler avec.
  • Comme vous ne pourrez pas fournir tous les documents nécessaires à votre assureur, ce dernier va établir une assurance provisoire. Valable un mois au maximum.
  • Il vous fait parvenir par mail ou courrier votre certificat d’assurance provisoire que vous apposerez sur votre pare-brise. Pensez à prendre ce document avant d’aller récupérer le véhicule chez votre concessionnaire. Et de le placer à l’endroit voulu avant de prendre le volant.
  • Dès que vous disposez du numéro de carte grise, cette assurance deviendra définitive. Votre assureur vous fait parvenir une nouvelle attestation d’assurance et un certificat à jour.

Souscrire une assurance provisoire : une bonne solution ?

Une assurance provisoire ou temporaire peut aussi être une bonne option. Elle vous couvre pendant une durée allant généralement d’une journée à 90 jours. Si cette formule peut paraître intéressante - avant de souscrire une assurance auto de manière définitive - elle comporte quelques inconvénients :

  • Vous ne pouvez souvent vous assurer qu’au tiers. Une couverture suffisante pour effectuer le trajet de retour vers votre domicile, à conditions que vous n’ayez pas d’accident. Mais pas du tout adaptée à un usage quotidien de votre véhicule neuf.
  • Il faut souvent avoir plus de 21 ans et/ou plus de 2 ans de permis pour la souscrire.
  • Elle est souvent plus onéreuse qu’un contrat d’assurance auto classique.

Le véhicule est d’occasion

Quel que soit le type de vendeur qui vous cède le véhicule, l’assurance du cédant est valable jusqu’à minuit le jour de la vente. Au-delà vous ne serez plus assuré. Cette disposition peut être suffisante pour ramener le véhicule chez vous. Vérifiez tout de même quelles sont les garanties de ladite assurance.

Si le véhicule est assez récent et présente un faible kilométrage, il est sans doute assuré tous risques. Mais le vendeur peut très bien avoir revu les garanties à la baisse en vue de la vente. Il serait dommage que vous ayez un sinistre non couvert par le contrat en cours avec le véhicule que vous venez d’acquérir. Il peut aussi arriver que le vendeur souhaite que vous soyez assuré dès que vous prenez le volant du véhicule, sans attendre le lendemain. Si vous avez un accident en ramenant le véhicule, le malus est en effet affecté au cédant.

Passé le jour de la vente, vous devrez souscrire une assurance auto pérenne à votre nom. La marche à suivre est la même que pour un véhicule neuf. A part que la carte grise existe déjà et que vous devrez en demander une autre, puisque la voiture change de propriétaire.

Quelle assurance auto souscrire pour assurer une voiture pour le trajet de retour ?

Si vous avez fait le choix de l’assurance auto temporaire, vous n’aurez sans doute pas le choix des garanties. L’assurance au tiers étant souvent la norme pour ce type de formule. Si vous achetez un véhicule neuf ce choix est peu pertinent.

Prenez le temps de choisir en amont une assurance auto qui correspond à vos besoin et à l’état du véhicule. Elle vous servira lors du trajet de retour et après.

Une assurance tous risques

Si le véhicule est neuf ou a moins de trois ans, optez pour une assurance tous risques avec les garanties suivantes :

  • Responsabilité civile ;
  • vol et vandalisme ;
  • incendie, bris de glace, catastrophes naturelles ;
  • dommages tous accidents ;
  • garantie corporelle du conducteur ;
  • assistance 0 km ;
  • remboursement à la valeur à neuf en cas de destruction totale du véhicule (pendant 12 ou 24 mois selon les assureurs).
  • Et des options complémentaires en fonction de vos besoins : vol des accessoires si vous avez un GPS ou une caméra de recul, prêt de véhicule en cas de panne ou de sinistre, protection juridique automobile… A noter que cette dernière peut être utile en cas de litige avec le vendeur ou si vous constatez une malfaçon sur le véhicule après la vente.

Une assurance au tiers étendu

L’assurance au tiers étendu ou tiers plus est généralement adaptée pour les véhicules qui ont entre trois et huit ans. Elle comprend souvent les garanties suivantes :

  • Responsabilité civile (garantie systématique) ;
  • incendie et bris de glace ;
  • vol ;
  • collision ;
  • assistance mais souvent assortie d’une franchise kilométrique (50 km par exemple) ;
  • garantie corporelle du conducteur.

Une assurance au tiers

Cette assurance n’incluant que la responsabilité civile, elle est à éviter. A part si vous savez que le véhicule acquis va très peu rouler. Ou qu’il est vraiment ancien et affiche beaucoup de kilomètres au compteur.

Quels risques si je ramène le véhicule chez moi sans qu’il ne soit assuré ?

Quel que soit le motif, il est interdit de rouler sans assurance. Même si vous avez acheté le véhicule il y a quelques minutes. En cas de contrôle des forces de l’ordre vous risquez une amende de 3 750 euros, une suspension de permis et la confiscation du véhicule. Depuis le 1er avril 2017, la sanction la plus fréquente est une amende forfaitaire de 500 euros, minorée à 400 euros si vous la réglez dans les quinze jours.

Depuis octobre 2019, le défaut d’assurance peut aussi être constaté si vous êtes flashé en infraction (excès de vitesse, défaut d’arrêt à un feu rouge) par un radar automatique. En effet, les données enregistrées par le radar vont être croisées avec celles du Fichier des véhicules assurés (FVA). Si vous n’êtes pas assuré, vous vous exposez aux mêmes sanctions qu’un contrevenant ayant fait l’objet d’un contrôle classique.

En cas d’accident sans assurance

Si vous avez un accident dont vous êtes responsable avec votre nouveau véhicule en rentrant chez vous et que vous n’êtes pas assuré les conséquences peuvent être graves. Les tiers victimes du sinistre seront indemnisés par le Fonds de garantie des assurances obligatoires (FGAO). L’organisme se retournera ensuite contre vous pour percevoir les sommes qu’il a versé. A titre personnel, vous ne sera pas indemnisé, même si vous avez des dommages corporels.

Assurance voiture dès 11 €/mois

Obtenez vos devis d'assurance auto. C'est Simple, Rapide et 100% Gratuit.



Commentaires

PUBLIEZ UN AVIS