Votre assurance auto à 11€ / mois, c’est possible !

E-constat auto : Application pour constat amiable

Vous êtes ici : Mon Auto Assure > Bonus-malus > E-constat auto : Application pour constat (...)

Avec le e-constat autovous pouvez effectuer un constat amiable suite à un accident de voiture très rapidement à l’aide d’une application sur votre smartphone. Nous vous expliquons en quoi consiste cette innovation et comment bien remplir votre e-constat amiable.

Assurance voiture à partir de 11 €

Vous hésitez encore ? Prenez 3 minutes pour comparer des centaines d’offres.

Qu’est-ce que l’e-constat auto ?

Lancée le 1er décembre 2014, l’application mobile e-constat auto est disponible sur les plateformes Android et Apple. Elle est utilisable en cas d’accident ou d’accrochage n’ayant entraîné que des dommages matériels, en France ou à Monaco. Principal avantage ? Elle accélère le traitement des sinistres et leur indemnisation par la transmission instantanée des données à votre assureur.

Télécharger l’application e-constat auto

Sur Google play

Sur App Store

Dans quels cas utiliser le e-constat ?

Le e-constat auto est utilisable dans les cas suivants :

  • Un accident sans dommages corporels intervenu sur le territoire français (y compris les DOM TOM) ou à Monaco.
  • Les deux véhicules doivent être des véhicules terrestres à moteur : auto, deux-roues ou trois-roues. Vous ne pourrez ainsi pas utiliser le e-constat si vous avez un accrochage avec un vélo ou une trottinette.
  • Vous pouvez également profiter des avantages de l’application, dans le cas où seul votre véhicule est accidenté.

Comment remplir un e-constat auto ?

Application officielle des assureurs auto français, le e-constat auto est compatible avec tous les contrats d’assurance, quel que soit l’organisme. Avec l’outil, vous pourrez dresser un constat amiable exactement de la même manière que sur papier. Il possède la même valeur juridique que la version classique.

Le e-constat auto est très facile à remplir. Voici la marche à suivre :

  1. Indiquez le nom de votre compagnie d’assurance et le numéro d’immatriculation du véhicule concerné. Vous serez ainsi identifié automatiquement. Vous pouvez pré-remplir ces informations au préalable pour gagner du temps en cas d’accident.
  2. De la même façon, renseignez le numéro de votre police d’assurance, vos noms et prénoms et votre code postal. Pour une entreprise, stipulez la raison sociale.
  3. Renseignez précisément les circonstances de l’accident en cochant les cases correspondantes, tout comme sur un constat amiable papier.
  4. N’oubliez pas le dessin résumant les circonstances de l’accident : position des véhicules, lieu de l’accrochage, mention d’un changement de direction dans une file...
  5. Pour être le plus complet possible, vous pouvez porter des éléments complémentaires à la connaissance de votre assureur.
  6. Vous allez ensuite prévisualiser le récapitulatif du constat, tant de la partie que vous avez renseigné que celle dressée par l’autre conducteur impliqué. Cette étape est cruciale. Contrôlez bien toutes les informations et modifiez-les si nécessaire.
  7. Enfin, signez l’écran et envoyez le e-constat à votre assureur. Tant que le constat n’est pas signé, vous pouvez toujours revenir en arrière pour apporter des modifications. Seul le constat signé possède une valeur juridique pour votre assureur
  8. A l’issu, vous allez recevoir un récapitulatif du constat électronique par mail et un SMS de confirmation.

Enfin, sachez que vous pouvez opter pour l’e-constat même si l’autre personne mise en cause dans l’accident décide de s’en tenir au constat papier.

Quelques conseils pour gagner du temps avec le constat amiable électronique

Pour gagner du temps à l’heure de remplir votre constat amiable électronique, voici quelques réflexes utiles :

  • Téléchargez l’application sans attendre d’avoir un accident. Faites-le en wifi tranquillement de chez vous. Ceci pour éviter d’utiliser inutilement votre forfait ou de vous retrouver dans un endroit isolé ou vous ne captez ni 4G ni 3G.
  • Pré-remplissez vos informations personnelles : assureur, plaque d’immatriculation du véhicule, coordonnées postales...
  • Pour être réactif en cas de sinistre, n’hésitez pas à vous entraîner. L’application e-constat auto dispose d’un mode découverte à partir duquel vous pouvez réaliser un faux constat.


Commentaires

PUBLIEZ UN AVIS