Votre assurance auto à 11€ / mois, c’est possible !

Baisser le prix de l’assurance auto avec un stages de conduite

Vous êtes ici : Mon Auto Assure > Devis > Jeunes conducteur > Stages de conduite

En raison du risque plus important d’accident associé au jeunes conducteur, ce dernier doit payer une prime d’assurance plus élevée qu’un conducteur expérimenté. Ils existent cependant des solutions pour baisser le montant de cette prime d’assurance auto en tant que conducteur peu expérimenté, il est possible de réaliser un stage spécifique. Voici toutes les informations à connaître sur le sujet.

Assurance voiture à partir de 11 €

Vous hésitez encore ? Prenez 3 minutes pour comparer des centaines d’offres.

Quels sont les différents types de stages accessibles ?

Selon leurs besoins, les conducteurs peuvent opter pour différents types de stage. Les contenus sont sensiblement différents, d’un organisme à un autre, et tous ne permettent pas de réduire le montant de la prime d’assurance.

Les stages de perfectionnement à la conduite

Ces stages sont communément appelés :

  • stage de perfectionnement à la conduite
  • stage de sécurité routière
  • stage post-permis

Ce type de stage permet de réapprendre les bases de la conduite en voiture et de réactualiser ses connaissances. Les contenus sont généralement personnalisés et peuvent être très utiles pour améliorer la maîtrise de son véhicule de façon globale. Ils peuvent aussi aider à l’utilisation des systèmes d’aide électronique dont disposent les conducteurs dans les voitures actuelles (ABS, ESP, etc.).

Selon les assureurs, ils peuvent aider à diminuer le montant des échéances ou pas.

Les stages thématiques de conduite auto

Certains organismes proposent des stages qui abordent des thématiques spécifiques. Il peut par exemple s’agir de la conduite en montagne, la conduite préventive, la gestion de la vitesse, les virages, les freinages d’urgence, la formation pour les séniors, ou encore l’écoconduite.

Le cas des stages de conduite des deux roues

D’autres organismes sont enfin spécialisés dans les sessions dédiées à la conduite de la moto. De la même façon, ils proposent des stages de perfectionnement, mais aussi des formations plus spécifiques.

Qui peut y participer et comment ?

Ce sont en général les assurances automobile elles-mêmes qui proposent les stages aux conducteurs novices. Ces stages de perfectionnement sont différents des stages de pilotage sur circuit. Il ne s’agit pas non plus de les confondre avec les stages de récupération de points.

Au moment de faire un devis d’assurance pour votre véhicule et de choisir une compagnie, pensez donc à étudier cette option et favorisez les assurances qui la proposent.

Pour y participer, il faut est souvent demandé d’être titulaire de son permis de conduire depuis deux ans au minimum.

Selon les assurances, le stage d’une journée est proposé à un prix préférentiel voire totalement prix en charge.

Le stage est délivré par une auto-école ou une structure spécialisée dans la conduite et la sécurité routière.

En quoi consiste le stage ?

Le stage de perfectionnement a des objectifs précis et se déroule en plusieurs étapes.

Les éléments à connaître sur le stage de perfectionnement à la conduite

Les objectifs principaux du stage sont :

  • Une sensibilisation au danger de la conduite et de la route.
  • Une sensibilisation au facteur humain d’accident.
  • L’apprentissage de comportements utiles au volant.

Le stage de perfectionnement à la conduite dure généralement une demi-journée ou une journée. Il comporte :

  • Une partie théorique avec une sensibilisation à la prédominance du facteur humain dans les accidents de la route et notamment aux comportements à risque (fatigue, drogue et alcool, inattention...)
  • Une partie pratique avec notamment un entraînement aux freinages d’urgences et aux situations de perte d’adhérence potentielle.

Comment se déroule le stage de perfectionnement ou de remise à niveau ?

L’évaluation de la conduite du stagiaire

Le stagiaire est au préalable évalué par le moniteur du stage, un instructeur spécialiste de la sécurité routière et de la conduite. Cette étape sert à déterminer les axes de travail et préconiser un nombre d’heures de travail (si le stage prévoit différentes durées). Le stagiaire reste libre de suivre les recommandations qui lui sont faites ou non.

Les cours de conduite et les leçons théoriques

Les cours de conduite constituent en principe la plus grande part des plannings de stages. Leur durée peut varier, selon les organismes ou les préconisations faites lors de l’évaluation. Ils sont agrémentés de sensibilisation à la sécurité routière, voire de leçons de mécanique ou de gestion des risques.

La synthèse et le bilan du stage

En fin de stage, le conducteur passe généralement des tests de façon à valider les acquis. Le moniteur fait ensuite le bilan des éléments travaillés et évalue les progrès réalisés par le conducteur. Il lui remet aussi une attestation de suivi de stage.

Quels sont les avantages d’une participation à un stage de perfectionnement à la conduite ?

Comme indiqué plus haut, ce type de stage peut aider à réduire la prime d’assurance, dans certaines compagnies, et diminuer le risque d’accident. Mais il est possible d’y trouver d’autres bénéfices (différents selon les profils).

Réduire la prime d’assurance et le risque d’accident

Il y a deux principaux bénéfices à tirer d’un stage de perfectionnement à la conduite pour un conducteur qui a peu d’années de permis au compteur :

Premièrement, la participation au stage permet de réduire le montant de la prime d’assurance du conducteur débutant. Cette réduction peut concerner toute la durée du contrat d’assurance ou une durée limitée dans le temps selon la compagnie d’assurance. Les économies réalisées ainsi sont importantes.

Deuxièmement, le stage permet de réduire le risque d’accident de la circulation avec des conséquences potentiellement graves. Le stage vient compléter les compétences acquises lors de l’apprentissage de la conduite en terme de sécurité routière et assure ainsi au participant une conduite plus sûre pour lui et les personnes dans son véhicule.

Les autres bénéfices des stages de conduite

Les autres avantages des stages de conduite peuvent être jugés comme plus ou moins attrayants selon le profil des conducteurs. Voici quelques exemples :

  • Apprendre à conduire dans des situations spécifiques : selon les régions, la conduite sur la glace ou la neige est plus ou moins fréquente. Le stage de conduite peut permettre de s’y préparer.
  • Adopter une conduite respectueuse de l’environnement : il est possible de changer ses habitudes pour réduire sa consommation et donc conduire de façon plus écologique. Les conseils d’un professionnel peuvent y aider.
  • Réapprendre les manœuvres les plus courantes, telles que celles liées aux stationnements, aux demi-tours, etc. Ce travail peut aider à réduire son stress dans certaines situations.
  • Corriger ses mauvais réflexes : il n’est jamais trop tard pour corriger certaines habitudes.
  • Prendre confiance, par exemple si l’on n’a que peu conduit depuis l’obtention du permis, ou depuis son arrivée en France. Ou encore après un accident.

Le cas spécifique des stages post permis pour les jeunes conducteurs

Dans certains pays, les stages de perfectionnement à la conduite d’une voiture sont obligatoires pour les jeunes conducteurs. Ils doivent y participer dans l’année qui suit l’obtention du code et du permis de conduire. En France, ces stages peuvent permettre de réduire la durée probatoire du permis de conduire. Elle est de trois ans en cas de formation traditionnelle au permis B, et de deux ans dans le cadre de la conduite accompagnée.

Les jeunes conducteurs qui sont titulaires du permis depuis six à douze mois peuvent donc passer un stage post-permis qui permet de réduire la période probatoire à deux ans dans le cas d’une formation classique, ou un an et demi pour une formation en conduite accompagnée. Ce type de stage est réalisé dans les auto-écoles labellisées « École conduite qualité » (consultez en la liste ici).

Combien coûte un stage de conduite ?

Le prix des stages de conduite varie d’un organisme à un autre. Il est parfois proposé gratuitement par les assurances.

Le coût d’un stage de perfectionnement

Les tarifs d’un stage de perfectionnement à la conduite sont différents d’un organisme à un autre et selon sa durée. On peut situer les prix dans une fourchette comprise entre 200 et 400 euros, pour une journée. Il convient de tenir compte des économies qu’il pourrait permettre sur le contrat d’assurance auto (à vérifier auprès de sa compagnie).

Existe-t-il des solutions pour financer un stage de conduite ?

Comme indiqué plus haut, les compagnies d’assurances auto prévoient parfois que leurs assurés puissent participer gratuitement à un stage de conduite. Certains d’entre eux sont accessibles par le biais du compte de formation (CPF), mais ils ne permettent en principe pas de réduire le montant des échéances d’un contrat. Enfin, certains employeurs peuvent participer au financement, si conduire est nécessaire dans l’exercice de la profession.

Comment obtenir le meilleur tarif d’assurance auto ?

Nous vous recommandons de comparer les contrats, afin de repérer le moins cher qui répond à vos attentes. Pour cela, vous pouvez recourir à un comparateur reconnu et indépendant. Il vous aidera à définir vos besoins et déterminer les garanties adaptées. Prenez quelques minutes pour en profiter, c’est gratuit et sans engagement !

Questions / Réponses express

Combien de temps faut-il pour obtenir le maximum de bonus (50 %) pour son assurance auto ?


Décrocher un bonus 50 implique de cumuler 13 ans de conduite sans sinistre responsable. Il permet d’obtenir une réduction de 50 % sur le contrat d’assurance de votre voiture. Le coefficient de réduction-majoration est en effet susceptible de diminuer de 5 % tous les ans.

Quelle est la durée de la période probatoire du permis de conduire en France ?


La durée du permis probatoire est de deux années, en cas d’apprentissage par la conduite accompagnée, et de trois ans, dans le cas de leçons classiques. Elle peut être réduite par le biais d’un stage post-permis.

Puis-je résilier mon assurance à tout moment ?


Il est possible de résilier l’assurance auto à tout moment et sans avoir à se justifier, après un an d’assurance. En cas de souscription chez un autre assureur, il s’occupe alors d’effectuer toutes les démarches. Durant la première année, la rupture d’un contrat est conditionnée par des motifs légitimes (changement de situation, vente du véhicule, etc.). Consultez les garanties générales de votre contrat.

Quelle est la différence entre une assurance au tiers et une assurance tous risques ?


L’assurance au tiers prévoit le niveau minimal de couverture obligatoire, à savoir la responsabilité civile. Elle implique le remboursement des dommages matériels et corporels occasionnés à un tiers. Le contrat tous risques est plus couvrant et différent d’un assureur à un autre. Il comprend notamment une garantie qui permet le remboursement de ses propres dommages, en cas d’accident responsable.

Assurance voiture dès 11 €/mois

Obtenez vos devis d'assurance auto. C'est Simple, Rapide et 100% Gratuit.