Votre assurance auto à 11€ / mois, c’est possible !

L’assurance auto pour les étudiants

Vous êtes ici : Mon Auto Assure > Prix assurance auto > Assurance auto étudiant

Lorsqu’ils acquièrent une voiture, les étudiants ou jeunes actifs doivent se doter d’une assurance auto. Tarifs, garanties indispensables… Voici les éléments à connaître sur la question.

Assurance voiture à partir de 11 €

Vous hésitez encore ? Prenez 3 minutes pour comparer des centaines d’offres.

Les éléments à connaître sur l’assurance auto, quand on est étudiant

Comme tous les détenteurs de véhicule à moteur destiné à la circulation, les étudiants doivent se couvrir avec une assurance auto. Voici quelques précisions.

L’assurance auto est obligatoire pour tous les véhicules

Le rôle premier d’une formule d’assurance auto consiste à protéger les tiers face aux dommages causés par une voiture. Elle est obligatoire pour tous les véhicules terrestres à moteur (qu’ils roulent ou non), dans sa forme minimale. C’est-à-dire par le biais de la simple responsabilité civile (ou « assurance au tiers »). Il n’est pas indispensable de prendre l’assurance en France, mais le contrat doit couvrir les déplacements sur le territoire hexagonal.

Attention, en cas de défaut d’assurance, le propriétaire d’un véhicule peut écoper d’une amende pouvant atteindre 3 750 euros. La sanction peut s’accompagner d’une suspension ou d’une annulation du permis de conduire, avec une possible interdiction de le repasser. D’autres peines peuvent être prononcées, selon les situations.

Qui est concerné par l’assurance auto pour les étudiants ?

Il n’y a pas d’assurance auto destinée aux étudiants, à proprement parler. Il existe en revanche des formules dédiées ou adaptées aux besoins et au budget des jeunes conducteurs. Les assureurs définissent les jeunes conducteurs comme ceux qui ont obtenu leur permis il y a moins de trois ans et/ou n’ont jamais été assurés. Cela n’a donc pas de lien avec l’âge ou avec un statut d’étudiant.

Vous avez déjà une assurance auto, pourquoi en changer ?

Changer d’assurance peut permettre de faire des économies, de bénéficier de meilleures garanties ou de quitter une compagnie qui a déçu. Il existe des formules pour chaque type de profils et seules quelques minutes sont nécessaires pour comparer des dizaines de devis : c’est gratuit, sans engagement, il suffit de cliquer ici pour comparer les prix des assurances auto !

Peut-on changer facilement d’assurance auto ?

Il est possible de rompre le contrat d’assurance auto à tout moment et sans frais, après la première année. Si cette rupture a lieu dans le cadre d’un changement de contrat, alors le nouvel assureur prend en charge les formalités de résiliation.

Jusqu’à la première date d’anniversaire, seuls les motifs légitimes permettent de rompre son engagement. C’est le cas des changements de situation personnelle, tels que les déménagements, les changements de profession, les changements de régime ou de situation matrimoniale, ou encore les départs à la retraite.

Comment fonctionne la surprime des assurances auto ?

La surprime correspond au supplément qui est (en principe) payé par les jeunes conducteurs. Elle est moins élevée pour ceux qui ont bénéficié de la conduite accompagnée. Son calcul est le suivant :

  • 1re année : majoration de 100 % de la prime initiale (ou 50 % si le permis a été obtenu en conduite accompagnée).
  • 2e année : majoration de 50 % de la prime initiale (ou 25 % si le permis a été obtenu en conduite accompagnée).
  • 3e année : majoration de 25 % de la prime initiale (ou 12,5 % si le permis a été obtenu en conduite accompagnée).

À partir de la quatrième année (depuis l’obtention de son permis ou depuis qu’il est assuré), le conducteur n’est plus soumis à une surprime.

Que faire si personne n’accepte d’assurer le véhicule ?

L’assurance auto est obligatoire. Si personne n’accepte d’assurer votre véhicule, il vous est possible de vous rapprocher du Bureau central de tarification (BCT). Il s’agit d’une autorité indépendante qui peut contraindre un assureur (n’importe lequel) de protéger un véhicule, en échange du montant de prime d’assurance qu’elle fixe.

Quelle est la meilleure assurance auto pour un étudiant ?

La meilleure assurance auto est différente, d’un conducteur à un autre. Chaque formule répond à des besoins spécifiques. Pour faire le bon choix, il convient avant tout de définir son profil et de connaître les différentes garanties proposées.

La meilleure formule diffère selon le profil de l’étudiant

Si certains étudiants présentent des besoins similaires, il existe néanmoins de nombreux types de contrats, avec des garanties différentes. Avant de le choisir, prenez le temps de définir votre profil et vos habitudes. Cette petite étude peut vous permettre de faire des économies.

Les garanties à connaître avant de choisir son assurance auto

Les formules d’assurances auto se déclinent en trois niveaux principaux. Elles peuvent être complétées par des garanties diverses et variées.

Les trois formules principales

  • L’assurance-auto au tiers : la formule au tiers intègre la garantie de responsabilité civile, soit le minimum légal obligatoire pour assurer sa voiture. Elle prévoit les remboursements des dégâts occasionnés par le véhicule à un tiers.
  • L’assurance auto intermédiaire (ou au tiers étendu) : ce contrat reprend la garantie minimale, et l’améliore avec des couvertures comme le bris de glace, l’incendie, ou encore le vol.
  • L’assurance auto tous risques : la protection tous risques est la plus complète et aussi la plus chère. Elle implique notamment le remboursement de ses propres dommages, même en cas d’accident responsable.

Les garanties générales des contrats prévoient des limites d’application, des plafonds et des franchises, dont il est nécessaire de prendre connaissance.

Les garanties facultatives

Les compagnies proposent divers types de garanties et assistances facultatives. En voici quelques-unes :

  • Dommage collision : elle prévoit des remboursements en cas de collision avec un autre véhicule, un animal ou un piéton. Il doit être identifié pour qu’elle soit activée.
  • Tempête : elle implique des indemnités pour les dommages causés par les tempêtes.
  • Bris de glace : cette couverture intervient pour les dégâts causés au parebrise et aux autres vitres (selon ce qui est prévu au contrat).
  • Incendie et vol : comme son nom l’indique, cette garantie prévoit des indemnités en cas d’incendie ou de vol.
  • Catastrophes naturelles : des remboursements sont prévus en cas de dégâts liés à une catastrophe naturelle, telle qu’une inondation, un raz de marée ou un tremblement de terre.
  • Dommages subis par le conducteur : elle implique des indemnités si le conducteur subit des dommages et qu’il est responsable du sinistre, ou qu’aucun responsable n’est identifié.

La liste n’est pas exhaustive. Il en existe de nombreuses autres telles que la garantie ‘contenu du véhicule’, ou encore la ‘catastrophe technologique’.

Quelles garanties privilégier lorsqu’on est étudiant ?

En tant qu’étudiant et/ou jeune conducteur, il est souvent nécessaire de se tourner vers une formule peu onéreuse. Cela implique donc les garanties minimales, à savoir la responsabilité civile (assurance auto au tiers). Si le budget le permet, il peut être intéressant de souscrire une garantie dommages subis par le conducteur, laquelle peut être importante en cas d’accident responsable. Selon l’usage du véhicule ou le lieu d’habitation, il peut aussi être judicieux d’opter pour des garanties bris de glace ou vol et incendie.

L’assurance auto pour les étudiants, combien ça coûte ?

Le prix des assurances auto dépend de nombreux critères, liés au véhicule, à son usage, au profil du conducteur et à son historique. Les tarifs sont donc différents d’un étudiant à un autre.

Les cas spécifiques

Voici quelques précisions sur des situations particulières.

L’assurance auto pour un étudiant étranger

Le cadre légal français dépend de la situation du conducteur. Il est différent selon que le permis a été délivré dans l’Union européenne ou non.

Si le permis a été obtenu dans un pays membre de l’Union européenne (UE), la conduite est autorisée en France.

Si le permis a été obtenu dans un autre pays, plusieurs conditions doivent être respectées pour pouvoir conduire :

  • Le permis doit être en cours de validité et le conducteur ne doit pas être sous le coup d’une suspension, d’une annulation, d’une invalidation ou d’un retrait.
  • Le conducteur doit avoir l’âge légal pour conduire en France les véhicules de la catégorie du permis.
  • Le titre de conduite doit être rédigé en français ou accompagné par une traduction officielle, ou d’un permis de conduire international.
  • Le permis doit provenir du pays de résidence normale du conducteur, avant son arrivée sur le territoire français.
  • Le conducteur doit respecter les possibles prescriptions médicales notées sur le permis.
  • Le conducteur ne doit pas avoir été sanctionné en France (annulation, invalidation…), avant d’avoir eu un permis dans un autre pays.

A la fin des études, le conducteur peut obtenir un titre de séjour autre qu’étudiant. Si c’est le cas, il doit alors échanger son permis contre un titre français, dans l’année qui suit. Si le permis n’est pas échangeable, il faut repasser l’examen du permis de conduire français pour continuer à conduire en France.

Le site du Service public précise aussi que le permis étranger pour un étudiant français est reconnu en France pendant un an, délai durant lequel il peut demander l’échange du permis.

L’assurance auto pour un étudiant français à l’étranger

Dans un pays européen, un étudiant qui a passé son permis en France n’a aucune procédure à faire, si ce n’est être certain que son titre est en cours de validité et ne pas être concerné par une suspension, restriction ou annulation. Dans un autre pays,

Avec son propre véhicule (français)

La carte verte de l’assurance permet au conducteur de circuler à l’étranger, dans les 27 pays membres de l’Union européenne, mais aussi dans ceux appartenant à l’Espace économique européen, ainsi que la Grande-Bretagne. Pour certains pays, il est nécessaire de la communiquer aux douanes, lors du passage de la frontière. La validité de l’assurance est précisée sur cette verte, et il est possible qu’un pays soit barré. Il est prudent de le vérifier avant de s’y rendre, et éventuellement de se renseigner auprès de son assurance, si c’est le cas.

Dans les pays prévus par la carte verte, l’assuré bénéficie en principe des garanties prévues par l’assurance. Il convient néanmoins de vérifier les conditions générales, lesquels peuvent prévoir des limites d’application.

Pour le cas où vous partez à l’étranger pour plus de six mois, pour voyage ou raison professionnelle, il faut demander une immatriculation de la voiture dans le pays d’accueil et donc souscrire une assurance auto du pays. Les réglementations peuvent différer, d’un pays à un autre.

Avec une voiture achetée sur place

Une voiture achetée à l’étranger implique de l’assurer avec une assurance auto locale. Renseignez-vous sur la législation locale, et prenez contact si nécessaire avec l’ambassade ou le consulat pour bénéficier de renseignements et de conseils. Ils pourront vous mettre en contact avec des compagnies d’assurance.

Assurance auto étudiant : comment payer moins cher ?

Les étudiants sont souvent limités par leur budget, concernant l’assurance auto. Voici quelques conseils pour réduire les frais liés à la couverture de la voiture.

  • Changez le niveau des garanties ou augmenter les franchises : il est possible de jouer sur le prix des contrats en les modelant à votre convenance.
  • Passez le permis de conduire en conduite accompagnée : comme indiqué plus haut, la conduite accompagnée limite la majoration liée à la surprime des jeunes conducteurs.
  • Conduisez prudemment pour éviter les sinistres : le système des bonus-malus récompense les bons conducteurs, année après année.
  • Optez pour une assurance au tiers : l’assurance au tiers est le niveau le plus bas de l’assurance auto, et donc le moins cher. Il paraît intéressant pour les véhicules de faible valeur.
  • Garez la voiture dans un garage fermé : le lieu de stationnement influe sur le tarif de la formule d’assurance auto. Il est moins cher d’assurer un véhicule qui dort dans un garage fermé.
  • Choisissez une voiture à faible motorisation : le coût des contrats d’assurance auto est plus élevé pour les voitures qui disposent d’un gros moteur, lesquels présentent plus de risques d’accident.
  • Faites un stage de conduite : certaines compagnies prévoient des réductions pour les conducteurs qui acceptent de faire un stade de perfectionnement à la conduite.
  • Misez sur une assurance auto en ligne : les assureurs en ligne sont les moins chers du marché, car ils ont moins de frais que leurs concurrents.
  • Déclarez-vous comme conducteur secondaire : se déclarer comme conducteur secondaire de la voiture familiale (sur l’assurance des parents par exemple) dès l’obtention de son permis peut permettre de collecter des bonus qui feront baisser le montant des cotisations.
  • Saisissez les promotions : les compagnies prévoient parfois des campagnes de promotion qui peuvent faire baisser les tarifs de façon significative.
  • Souscrivez une assurance adaptée aux besoins : il est avantageux d’opter pour un contrat qui répond à ses véritables besoins, par exemple en termes de kilomètres parcourus.
  • Comparez les devis des différentes assurances auto : l’utilisation d’un simulateur en ligne permet de visualiser des dizaines d’offres correspondant à ses attentes. C’est indispensable !

La méthode pour trouver la meilleure assurance auto, au meilleur prix

Voici quelques conseils pour sélectionner le contrat le moins cher répondant à ses attentes, par le biais d’un comparateur en ligne.

Réunissez les informations nécessaires

L’adhésion à une assurance auto implique de disposer d’une copie du permis de conduire et du certificat d’immatriculation. Si vous étiez déjà assuré, le relevé d’information envoyé par la compagnie est également nécessaire.

Analysez vos besoins

Le choix d’un contrat doit être étroitement corrélé aux besoins du conducteur. Prenez compte du modèle de votre voiture, de son usage, de votre profil et de votre historique.

Définissez votre budget

En tant qu’étudiant, les finances sont souvent serrées. Prenez bien le temps de calculer la somme que vous pouvez payer pour l’assurance.

Choisissez vos garanties

Le choix des couvertures est lié aux besoins déterminés plus haut. Plus ils sont précis, plus la sélection est facile.

Comparez les contrats

La mise en concurrence des différentes compagnies est aujourd’hui indispensable pour obtenir le meilleur contrat, au meilleur tarif. Utilisez notre comparateur, c’est gratuit, sans engagement, et ne prend que quelques minutes.

Questions / Réponses

Qu’est-ce qu’une franchise ?


La franchise correspond au montant qui reste à la charge de l’assuré, en cas de remboursement de dommages par l’assurance auto. Elle est précisée (pour chaque garantie) dans les conditions générales du contrat.

A quoi servent les conditions générales d’une assurance auto ?


Les conditions générales détaillent les couvertures et les obligations de l’assureur. Elles précisent notamment les exclusions de garantie et les franchises. Il est indispensable de les lire.

Combien de temps pour obtenir le meilleur niveau de bonus-malus ?


Après l’obtention du permis, il est nécessaire de cumuler 13 ans sans sinistre responsable pour obtenir le meilleur bonus. Il atteint alors 50 %.

Assurance voiture dès 11 €/mois

Obtenez vos devis d'assurance auto. C'est Simple, Rapide et 100% Gratuit.



Commentaires

PUBLIEZ UN AVIS