Votre assurance auto à 11€ / mois, c’est possible !

Garantie bris de glace d’assurance auto

Vous êtes ici : Mon Auto Assure > Assurance au tiers > Garantie bris de glace d’assurance auto

De nombreuses causes peuvent entraîner un bris de glace, que ce soit un acte de vandalisme ou un accident. C’est pourquoi il peut être intéressant de souscrire une garantie « bris de glace » auprès de son assurance auto.

Assurance voiture à partir de 11 €

Vous hésitez encore ? Prenez 3 minutes pour comparer des centaines d’offres.

Le champ d’application de la garantie bris de glace


L’expression bris de glace désigne tout impact sur une surface vitrée du véhicule. La garantie bris de glace va venir couvrir les frais de réparation ou de remplacement d’une vitre abîmée ou cassée sur un véhicule. Elle couvre donc toutes les parties vitrées d’un véhicule :

  • le pare-brise
  • la lunette arrière
  • les vitres latérales
  • le toit vitré
  • la glace du rétroviseur
  • les optiques avant


Cependant, si certains éléments vitrés ne sont pas explicitement cités dans le contrat, ils ne seront pas pris en charge ; c’est notamment le cas de la coque du rétroviseur, des miroirs intérieurs ou des optiques de phares arrière.

Réparation ou remplacement de la surface vitrée ?


Seul le pare-brise peut être réparé après un impact ; tous les autres éléments vitrés du véhicule doivent être dans cette situation remplacés. Cependant, certaines conditions doivent être remplies pour permettre une simple réparation. L’impact doit être situé à au moins 4 centimètres des bords ; son rayon doit être inférieur à 1,5 centimètre ; il ne doit pas gêner la vision du conducteur. Lorsque ces conditions sont réunies et que seule la feuille de verre extérieure est abîmée, alors, une sorte de résine peut être appliquée sous pression sur le pare-brise.


Le plus souvent, cette opération ne fait pas l’objet d’une franchise ; elle n’a en outre aucun impact sur le bonus-malus de l’automobiliste. Il sera toujours préférable, pour l’assurance, de faire réparer un pare-brise plutôt que de le remplacer ; le coût de la correction est en effet d’environ 90 €, tandis que le remplacement coûte au minimum 400 €.

Comment être bien couvert par la garantie bris de glace ?


Toutes les assurances n’incluent pas nécessairement la garantie bris de glace. Pour être couvert, il faut en effet être assuré tous risques ou d’avoir demandé la garantie bris de glace en cas d’assurance au tiers.


Si l’automobiliste est seulement titulaire d’une responsabilité civile, les coûts de réparation et remplacement seront à sa charge. En outre, pour que la garantie entre en jeu, il ne faut qu’aucun autre dégât n’ait été commis sur le véhicule ; on parle alors de sinistre exclusif. Ainsi, lorsque le bris de glace a été causé par un individu commettant un vol à l’intérieur de la voiture, le sinistre sera qualifié de vol ; cela a des conséquences au niveau de l’application de la franchise, laquelle est plus élevée en cas de vol qu’en cas de simple bris de glace.

Comment déclarer un bris de glace ?


Selon l’article L. 113-2-4 du Code des Assurances, l’automobiliste doit contacter son assureur dans les cinq jours ouvrés qui suivent le sinistre. Il faut en outre attendre l’accord préalable de l’assureur pour effectuer une quelconque réparation. L’assuré pourra alors soit faire réparer son sinistre auprès du garagiste de son choix puis envoyer la facture à son assureur, soit attendre que sa compagnie mandate une entreprise partenaire qu’elle paiera elle-même, la franchise seule restant à sa charge.

Les conséquences du bris de glace sur le bonus-malus


Déclarer un bris de glace n’a aucun impact sur le bonus-malus ; celui-ci n’est pas gelé, et nul malus n’est attribué à l’assuré. En outre, la prime d’assurance ne subira aucune augmentation automatique. Il s’agit en effet d’un sinistre qui ne met pas de tiers en cause. Mais dans certains cas, les assureurs différencient certains éléments rentrant dans le cadre de la garantie ; c’est par exemple le cas des feux arrière ou des rétroviseurs extérieurs : alors que pour certains, le préjudice sera examiné au titre de la garantie bris de glace, d’autres l’incluront dans la garantie tous risques, avec comme conséquence l’application d’un malus.


Par ailleurs, le bris de glace sera précisé dans le relevé d’information. Plusieurs sinistres de cette catégorie peuvent donc conduire l’assureur à revoir à la hausse le calcul de la cotisation.

La franchise en cas de bris de glace


Qu’il s’agisse de réparation ou de remplacement de la vitre, une franchise sera déduite du montant du remboursement et l’assuré devra s’acquitter d’une partie des frais. Le montant de cette franchise est clairement mentionné dans le contrat souscrit. C’est un point important à examiner au moment du choix de son assureur, car elle varie d’une compagnie à l’autre.


Il faut également prêter une attention toute particulière aux éléments vitrés pris en compte par la garantie bris de glace. Une couverture classique inclura le pare-brise, la lunette arrière, les feux et les clignotants, mais d’autres éléments peuvent également être couverts, tels que le toit ouvrant, les phares avant et arrière ou encore les ampoules. Autant d’aspects à examiner lors du choix de son assurance bris de glace.



Commentaires

PUBLIEZ UN AVIS