Votre assurance auto à 11€ / mois, c’est possible !

Assurance, taxes, contrat, les bons réflexes pour louer mon parking !

Vous êtes ici : Mon Auto Assure > Autour de l’assurance auto > Assurance, taxes, contrat, les bons réflexes pour louer mon parking (...)

Propriétaire d’un garage en ville, celui-ci est libre une partie du temps ! Bien décidé à louer mon parking, une interrogation persiste sur vos droits et devoirs. Ainsi, avant de proposer votre place à la location, Prendsmaplace vous en dit sur l’assurance, les taxes et le contrat de location.

Assurance voiture à partir de 11 €

Vous hésitez encore ? Prenez 3 minutes pour comparer des centaines d’offres.

Faut-il disposer d’une assurance spécifique pour louer mon parking ?

Comme un logement, votre parking doit être assuré. En sous-sol, en box ou à l’extérieur, il est obligatoire d’être couvert en cas de sinistre. Bien que le risque soit limité, prévoir une garantie de responsabilité civile dans son assurance est le minium. Dans le cas d’une location à un tiers, un contrat de location (ou bail) est à rédiger entre vous et le loueur. Par ailleurs, une subtilité existe en fonction du type et de l’emplacement du parking.

Premièrement, pour une location de logement disposant d’un parking, le locataire doit assurer les deux biens en même temps. En effet, il n’est pas possible de les dissocier. Toutefois, le locataire peut sous louer le parking avec votre accord. Second cas, si vous louez uniquement votre parking privé fermé en votre absence, idéalement votre locataire doit demander une extension de garantie à son assureur. Même sur une faible plage d’utilisation (stationnement en journée ou de nuit), il vaut mieux être couvert avant un sinistre. A l’inverse, pour un parking collectif, l’assurance de la copropriété couvre le stationnement. En finalité, le plus grand risque est bien de se mettre la copropriété à dos en se garant sur la place d’un voisin !
En conclusion n’hésitez pas à informer votre assureur de votre volonté de louer mon parking à titre payant.

Place partagé : comment se répartir taxe d’habitation / foncière ?

Pour une location permanente, la taxe d’habitation est entièrement à la charge du locataire. Toutefois, une condition est à respecter ! En effet, il faut absolument que le parking soit situé à moins d’un kilomètre de son domicile.

Pour la taxe foncière, c’est bien le propriétaire qui se charge de payer. Au moment de payer les impôts, la somme à payer pour le logement et le stationnement est d’ailleurs bien dissociée. Le prix de la taxe foncière est calculé à partir de la même assiette que la taxe d’habitation.

Dans le cas d’un parking partagé, et selon la durée de stationnement de chacun, une répartition 50 / 50 peut être envisagée. Enfin, le bon sens est de garder un lien de confiance entre propriétaire et locataire.

Pour finir, si le stationnement se fait sans attribution et numérotation, vous n’êtes pas soumis à la taxe d’habitation.

Et qui paie les charges locatives ?

En tant que propriétaire du parking, vous connaissez la signification de charge locative. L’entretien des communs et de l’éclairage, différents travails nécessaires au bon fonctionnement du bien. Ainsi, les charges locatives sont donc à payer par l’occupant du parking à savoir le loueur.

Au moment de proposer à la location votre place, il est intéressant de dissocier parking et charges locatives par mois. A ce titre, la réglementation est en votre faveur. Il est vrai que le code civil précise bien que "les charges locatives sont des sommes dues par le locataire au bailleur en plus de son loyer de parking".

En résumé, le tableau ci-dessous donne quelques précisions sur la répartition des charges locatives.

Charges locatives Qui paye ?
Frais du syndicat Propriétaire
Petite réparation et entretien Locataire
Grosse réparation Propriétaire
Taxe foncière Propriétaire
Taxe d’habitation Locataire

Louer mon parking grâce à un contrat de location !

Pour un stationnement de courtes ou longues durées, il est important de réaliser un contrat de location ! En effet, le bail de parking est un contrat permettant aux deux parties de démarrer la location dans de bonnes conditions. Celui-ci permet par exemple de fixer l’échéancier des loyers, la durée de location et le montant du dépôt de garantie.

Signer le bail lors de la visite du box / garage

Lors de la visite du parking, différents points seront forcément abordés. Même si le premier critère à vérifier est la taille du véhicule stationné, il est important d’intégrer au contrat d’autres conditions particulières.

Le contrat de location doit au minimum intégrer les éléments suivants :

  • les noms du bailleur et du preneur,
  • l’objet et l’adresse du contrat de location,
  • la durée du contrat, le loyer et les révisions possibles,
  • le montant des charges et du dépôt de garantie,
  • la durée du préavis,
  • annexer le règlement de copropriété,
  • annexer l’état des risques naturels de la zone

Y a-t-il une obligation sur la durée de préavis ?

Contrairement au logement, il n’y a pas de durée de préavis obligatoire pour quitter le parking. Pour faire simple, le loueur peut quitter l’emplacement quand il le souhaite (si aucune durée de préavis n’a été fixe dans le bail). Idéalement, il convient donc d’instaurer une durée de préavis d’un mois dans le contrat de location.

Quelle est la valeur locative de mon emplacement

L’ensemble des questions administratives étant bouclées, le plus important est de connaitre la valeur locative de son foncier.
Le premier réflexe à adopter est de regarder le montant du stationnement dans sa rue. Zone verte, orange et rouge, voilà de bons indicateurs sur les prix dans le quartier. Autre facteur intéressant à observer, la pression de stationnement en bas de chez soi. Enfin, la meilleure façon de définir le montant de son parking est de rendre sur un site spécialisé. Pour se faire, rendez-vous sur le site Prendsmaplace. Ce site collaboratif référence des parkings particuliers partout en France ! Ainsi, en quelques clics vous pourrez rapidement réaliser une petite étude de marché avec des annonces déjà référencées.

Déposer une annonce gratuite sur un site spécialisé

Prendsmaplace vous permet de déposer dès aujourd’hui une annonce gratuite. Pour louer votre garage, box, emplacement, le dépôt se fait en 2 minutes.
Après avoir indiqué la localisation de l’emplacement, trois prix sont à renseigner : journée, semaine et mois. Un descriptif sympa et quelques photos lumineuses du parking aideront à la location. Dès l’annonce mise en ligne, il suffira d’attendre les demandes de réservation. Lors de la réception d’une commande, il sera alors possible d’accepter ou décliner la commande.

LES AVIS :

PUBLIEZ UN AVIS