Votre assurance auto à 11€ / mois, c’est possible !

Seniors au volant, danger au tournant ?

Mon-Auto-Assure.com livre les résultats de son enquête auprès des Français. Le constat est sans appel : plus de 9 citoyens sur 10 estiment avoir déjà croisé un senior représentant un danger au volant.

Assurance voiture à partir de 11 €

Vous hésitez encore ? Prenez 3 minutes pour comparer des centaines d’offres.


Jusqu’à quel âge est-on apte à la conduite d’une voiture ? Voilà une question souvent posée, mais jusqu’ici jamais résolue. Mon-Auto-Assure.com a donc pris le pouls des Français concernant la conduite des plus anciens et les éventuelles mesures à prendre.

- Ainsi, 94% des personnes interrogées déclarent avoir déjà croisé la route d’un senior jugé « dangereux au volant ».
- 81% d’entre elles avancent le manque de réflexes et de mobilité de ces personnes âgées comme premier critère de danger.
- 66% estiment que les seniors n’ont plus une vue suffisamment correcte pour conduire prudemment, tandis que 57% sont d’avis que les plus anciens n’ont pas connaissance des nouvelles règles du code de la route.
- Enfin, 35% estiment qu’ils n’ont plus la faculté de se concentrer de manière optimale.

Tels sont les constats dressés par le groupe interrogé, constitué d’un peu plus de 2400 individus. Mais ceux-ci se sont également prononcés sur les solutions à apporter à l’avenir.

Visite médicale indispensable et davantage de retraits


93% des personnes ayant répondu à l’enquête veulent ainsi voir rendue obligatoire la visite médicale pour tous les conducteurs âgés de 60 ans et plus. Toutefois, seuls 51% estiment qu’un contrôle médical obligatoire devrait être réalisé tous les dix ans.

Mais que pensent les Français de l’idée de repasser le code du permis de conduire ? 59% sont favorables à l’obligation de suivre des cours de code (sans examen) après 60 ans, tandis que seuls 18% estiment qu’un examen serait nécessaire.

Les personnes interrogées se montrent plus strictes concernant le retrait de permis éventuel des seniors, puisque 90% pensent que le permis doit être invalidé dans le cas de pathologies importantes comme la maladie d’Alzheimer ou de Parkinson. 66% estiment que le retrait de permis doit être appliqué pour les personnes dont les réflexes sont devenus faibles et presque autant (61%) n’en pensent pas moins concernant les individus dont le traitement médicamenteux est conséquent.

Enfin, ils sont prêts de la moitié à juger que le permis doit être retiré aux personnes n’étant plus en mesure d’observer correctement les angles morts (45%) ou à ceux qui rencontrent d’importants problèmes de vue (51%). Seuls 5% des personnes interrogées sont d’avis que le permis de conduire ne doit être retiré en aucun cas concernant les seniors.

Résultats du sondage en infographie

infographie seniors au volant