Votre assurance auto à 11€ / mois, c’est possible !

assurance jeune

Assurance auto pas cher jeune conducteur

Vous avez obtenu votre permis et il vous faut désormais assurer votre premier véhicule ? Sachez que certains assureurs adaptent leur offre aux jeunes conducteurs. Mais attention, un tel engagement nécessite tout de même une importante réflexion.

Assurance voiture à partir de 11 €

Vous hésitez encore ? Prenez 3 minutes pour comparer des centaines d’offres.

Qui considère-t-on comme jeune conducteur ?


Vous disposez désormais de votre permis de conduire ainsi que d’une voiture ? Avant de prendre la route, la loi vous oblige à souscrire à une assurance auto.

Les jeunes conducteurs disposent souvent d’un budget restreint et il n’est pas aisé de trouver une assurance auto à prix réduit.

Cependant, plusieurs assureurs seront prêts à vous accueillir. Mais remplissez-vous les conditions afin de bénéficier du statut de « jeune conducteur » ?

De façon concrète, « jeune conducteur » ne veut pas dire « conducteur jeune », puisque chacun peut obtenir son permis de conduire à tout âge. Est donc considéré comme « jeune conducteur » tout individu ayant obtenu son permis de conduire durant les trois dernières années.

Le statut de « jeune conducteur » est toutefois conservé dans les cas suivants :

- Vous n’avez jamais conduit, et vous n’avez donc jamais été assuré ;

- Vous n’avez jamais conduit de véhicule assuré en votre nom, ou votre nom n’a jamais figuré sur le contrat d’assurance de l’un de vos proches (parents, conjoint,…) ;

- Durant les trois dernières années, vous avez conduit un véhicule de fonction sans être mentionné en tant que conducteur du véhicule sur le contrat d’assurance concerné ;

- Suite à une annulation, vous avez repassé l’intégralité des épreuves du permis de conduire.

Comment bien choisir son assurance auto jeune conducteur ?


Si le moment est venu pour vous de souscrire à une assurance auto personnelle, mieux vaut songer à quelques trucs et astuces avant d’apposer votre signature au bas d’un nouveau contrat.

Si vous avez eu la chance de bénéficier d’une conduite accompagnée avec vos parents auparavant, la première chose à faire est de demander un devis à leur assureur. Dans de nombreux cas, vous pourrez bénéficier d’un tarif réduit.

Assurance au tiers et âge du véhicule


Rappelez-vous ensuite que l’assurance auto sert avant tout à protéger les victimes d’un accident dont vous pourriez être jugé responsable. Il s’agit donc d’engager votre responsabilité civile. C’est ce que l’on appelle « l’assurance au tiers », qui est obligatoire.

En revanche, les autres options ne sont pas obligatoires. Pour réduire le coût de votre assurance, il vaut donc mieux réduire le nombre de garanties dont vous pourriez bénéficier.

Cependant, si vous désirez également vous assurer contre le vol, la délinquance ou encore les incendies, sachez que ces garanties sont loin d’être les plus onéreuses.

À ce stade, il est essentiel que vous teniez compte de l’âge de votre véhicule. Il ne serait par exemple pas opportun de vous assurer contre tous les types de dommages (la fameuse assurance « tous risques ») si vous disposez d’un véhicule déjà âgé.

Les assurances complémentaires à ne pas négliger


Vous êtes étudiant ? Vous travaillez déjà ? Dans les deux cas, disposer d’un véhicule est primordial pour vous. Songez dès lors à des assurances complémentaires telles que le dépannage de votre véhicule accidenté ou le prêt d’une auto durant la réparation de votre véhicule.

Non moins importante, votre éventuelle assurance personnelle du conducteur. Celle-ci vous indemnisera si vous êtes blessé au cours d’un accident dont vous portez la responsabilité. Si vous deviez par exemple être hospitalisé durant plusieurs mois, cette complémentaire pourrait s’avérer très précieuse !

Surprime pour les jeunes conducteurs


Comme détaillé ci-avant, la notion de « jeune conducteur » n’est pas limpide qu’il n’y parait. D’ailleurs, ni le code des assurances, ni le code de la route ne définissent clairement cette notion.

Ces entités appliquent ainsi de manière systématique le principe de surprime aux jeunes conducteurs, que l’on retrouve lui inscrit noir sur le blanc au sein du code des assurances.

Sachez que le montant de cette surprime est limité à 100% de la prime de référence, et surtout réduit à 50% pour les jeunes conducteurs qui ont suivi un « apprentissage anticipé de la conduite. »

Malheureusement, ces définitions manquent elles aussi de clarté et, trop souvent, les assureurs définissent eux-mêmes les critères selon lesquels ils appliqueront ou non la surprime. Le manque de clarté autour du principe même de « jeune conducteur » a donc hélas - de façon régulière - un impact négatif sur le budget du nouvel affilié.

Ici aussi, si vous disposez de cette chance, n’hésitez pas à vous adresser à l’assureur de vos parents : il pourrait en effet réussir à effacer la surprime de votre future assurance personnelle.


Obtenez plus d’informations sur l’assurance auto jeune conducteur sur Le-Jeune-Conducteur.com