Votre assurance auto à 11€ / mois, c’est possible !

Enquête : les Français et l’entretien de leur voiture.

L’entretien fait partie des dépenses les plus importantes concernant la voiture avec son achat brut, l’assurance et l’essence. C’est aussi un élément essentiel pour la maintenir en état le plus longtemps possible. Or il s’avère que si les Français prennent généralement soin de leur véhicule, leurs habitudes ne sont pas systématiquement les mêmes. C’est ce qu’a révélé une enquête réalisée en ligne du 22 au 24 mars 2016 sur un panel de 2004 personnes âgées de 18 ans et plus, possédant le permis de conduire et un véhicule.

Assurance voiture à partir de 11 €

Vous hésitez encore ? Prenez 3 minutes pour comparer des centaines d’offres.

Le garage : une confiance limitée


Quand on se demande à qui confier l’entretien de sa voiture, la réponse n’est pas la même selon s’il s’agit de l’entretien courant ou de réparations exceptionnelles suite à une panne ou un souci technique. Dans le premier cas, les Français sont partagés quant à savoir à qui s’adresser, entre le garage et eux-mêmes : 41% confient cette tâche à un professionnel mais 46% prennent cette responsabilité. Par contre, dans le deuxième cas, l’expertise du garage est privilégiée à 65%.


Une explication à cela est que les Français n’ont pas entièrement confiance en leur garagiste et encore moins en leurs tarifs. Ils sont ainsi divisés sur la qualité de leur travail puisqu’une moitié leur fait confiance tandis que l’autre sont de l’avis opposé, tandis que la balance penche davantage du côté de la méfiance pour les prix pratiqués : 78% n’ont pas confiance en leurs tarifs.

Un entretien régulier


Pour autant, les Français ne sont pas négligents sur leur entretien. Les deux tiers maintiennent le suivi de leur carnet d’entretien et ils sont la même proportion à contrôler leur liquide de refroidissement et de freins ainsi que la signalisation du véhicule de façon régulière au lieu d’attendre un long trajet. Ils sont d’autant plus nombreux à suivre le niveau d’huile et l’usure des pneus : les trois quarts pour l’un et les quatre cinquièmes pour l’autre. Enfin ils restent une majorité à être aussi soucieux pour le niveau de lave-glace mais elle est plus réduite, avec 55%.


Néanmoins il convient de notifier qu’ils sont 29% à avoir été alertés par un tiers par rapport à une usure excessive de leurs pneumatiques, et 39% à avoir été rappelés à l’ordre par rapport à leur signalisation. Autrement dit, un contrôle régulier n’est pas systématiquement un contrôle efficace.


Aussi, ils sont 82% à posséder un véhicule d’occasion, lequel nécessite un entretien plus poussé qu’un véhicule neuf, ce qui a donc son influence sur les résultats du sondage. Notons aussi que la part de conducteurs expérimentés interrogés est plus grande que celle des jeunes conducteurs : 10% des sondés seulement ont de 18 à 24 ans et 31% si on élargit aux 25-34 ans, contre 44% de personnes de 45 ans et plus.

Voir tous les chiffres