Votre assurance auto à 11€ / mois, c’est possible !

devis assurance voiture

Crédit auto pas cher : Obtenir le meilleur taux pour sa voiture

Crédit auto au meilleur taux

Vous hésitez encore ? Prenez 3 minutes pour comparer des centaines d’offres.

I- Qu’est-ce que le crédit auto ?

1- Définition


Le crédit auto (ou prêt auto) est une somme d’argent qu’un organisme accorde à un particulier afin qu’il puisse financer l’achat d’une automobile, qu’elle soit neuve ou d’occasion. Ce prêt fait donc partie des"crédits à la consommation", qui sont accordés pour permettre le financement d’un bien de consommation courant. Le particulier devra étudier le coût du crédit ainsi que la durée de l’emprunt et le montant des mensualités avec l’organisme choisi.

2- Réglementation


Le crédit voiture répond aux mêmes règles que le crédit à la consommation. Il est réglementé par la loi Scrivener du 10 janvier 1978 et complété par une réforme depuis mai 2011. Les particuliers qui obtiennent un crédit auto inférieur à 75 000 euros bénéficient d’une protection juridique. Au delà, le prêt n’est plus considéré comme un crédit à la consommation et le particulier n’est donc plus protégé.


Il est spécifié que l’offre de prêt doit être émise avant la signature du contrat et doit mentionner la date, le bien financé (ici le véhicule), les parties concernées par le prêt, le montant du prêt et tout ce qui constitue le contrat. Le futur acheteur du véhicule aura 15 jours au minimum pour étudier les termes du contrat et 14 jours pour se rétracter si besoin une fois l’offre de prêt signée.


Aussi, vous devez être majeur et ne pas être fiché en ce qui concerne les incidents de remboursement de crédits aux particuliers. Le taux d’endettement ne doit pas dépasser 33%.

3- Différents types de crédit auto


Il existe plusieurs types de crédit auto, chacun adapté à une situation précise.

-  le crédit personnel : il ne concerne pas directement l’achat d’un bien personnel, y compris un véhicule. Il sert principalement pour l’achat d’un véhicule d’occasion. Ce prêt auto n’a pas besoin d’être justifié et vous donne accès à des taux plus avantageux mais il doit être remboursé même si le véhicule possède un défaut ou n’a pas été livré.

- le crédit affecté : c’est le prêt le plus commun pour l’achat d’un véhicule. Ici, le prêt est uniquement dédié à l’achat du véhicule et ne débute qu’une fois la voiture délivrée. Contrairement au crédit personnel, vous n’avez pas à le rembourser en cas de défaut ou d’absence du véhicule.

- le crédit ballon : il se rapproche du système de location d’un véhicule car vous signez une convention de rachat, avec une date et un prix prédéterminés. Dans ce cas, vous bénéficiez de mensualités moins élevées car vous ne payez qu’une partie du montant du véhicule. En échange, vous n’êtes pas propriétaire de la voiture et vous devez rembourser le crédit une fois arrivé à échéance. Vous avez cependant le choix à la fin du prêt d’acheter le véhicule, le rendre, le revendre, ou de poursuivre le prêt. Ce crédit s’adresse davantage aux personnes qui changent fréquemment de voiture.

II- Comment ça se passe ?

1-Quels interlocuteurs ?


Vous avez le choix entre différents interlocuteurs pour demander un crédit.

- Les banques : c’est à votre banque que vous confiez vos revenus et avec lesquels vous souscrivez des produits financiers. Vous aurez ainsi un seul et même interlocuteur pour vos transactions financières. Vous aurez droit au choix à des formules classiques ou des prêts propres à chaque établissement.

- les organismes de crédit spécialisés : ces organismes seront plus enclins à proposer un prêt personnalisé, le tout sans frais de dossier. Ils sont très nombreux sur le net.

- les concessionnaires auto : pour mieux vous convaincre d’acheter le véhicule, ils n’hésiteront donc pas à vous solliciter pour l’occasion. Il sera possible de négocier les conditions de ce prêt.

2- Quelles pièces à fournir pour faire sa demande ?


La liste des pièces à fournir pour la demande peut varier selon les organismes. Voici les principaux :

- Bulletin de salaire : vous devez fournir votre dernier bulletin de salaire ou vos trois derniers bulletins selon l’organisme. Si vous êtes chef d’entreprise, vous devrez fournir votre dernier bilan (ou vos derniers bilans). Si vous êtes travailleur indépendant, vous devrez fournir votre déclaration Urssaf et la dernière attestation (ou les dernières).

- Pièce d’identité : vous devez présenter une photocopie de votre carte d’identité nationale. On peut également vous demander une copie de votre passeport, votre livret de famille ou de votre contrat de mariage.

- Justificatif de domicile : il vous faut justifier votre adresse. Vous devrez donc fournir une copie d’une facture indiquant votre adresse et votre nom (facture de gaz, d’eau, de téléphone ou d’électricité...).

- Avis d’impôt : vous devez fournir la copie de votre dernier avis d’imposition (les 4 pages) afin que l’organisme calcule la moyenne de votre salaire et votre taux d’endettement. D’autres organismes vont demanderont votre relevé d’identité bancaire (RIB) ou des documents relatifs à votre pension alimentaire ou vos allocations.

- Justificatif de patrimoine : si l’organisme veut s’assurer que vous êtes en situation régulière, il peut vous demander votre titre de propriété (si vous êtes propriétaire), vos dernières quittances de loyer ou vos attestations de paiement.

- Chèque annulé : si l’organisme veut vérifier que vous n’êtes pas interdit bancaire, il peut vous demander un chèque annulé, c’est à dire un chèque barré de deux traits parallèles avec la mention « annulé » entre les deux traits.


Vérifiez vos papiers à l’avance et demandez les papiers manquants aux organismes concernés.

III- Le bon crédit au meilleur taux

1- Choisir le bon type de crédit pas cher

- Calculer le coût d’un crédit auto :Le coût du crédit dépend de différents facteurs. Il peut varier selon le TAEG mais également selon la durée de votre emprunt (plus il est long, plus le TAEG sera élevé), votre type de véhicule (d’occasion ou neuf) et bien entendu la somme que vous comptez emprunter.

- TAEG (Taux Annuel Effectif Global) : celui-ci regroupe le taux de base du crédit, les frais divers (d’inscription ou de dossier) et d’éventuelles primes d’assurance si vous en souscrivez une avec votre crédit. Avec cette donnée, vous pourrez mieux comparer les taux des différents organismes prêteurs car le taux varie selon les organismes. Vous pourrez utiliser notre comparateur pour trouver le taux qui vous conviendra le mieux.

- Choisir la meilleure durée de remboursement : pour cela, additionnez vos revenus annuels (salaires, allocations, pensions..) puis soustrayez toutes vos dépenses (loyer, factures, impôts, autres crédits, assurances, dépenses quotidiennes et secondaires...) et divisez le total par douze pour obtenir une première mensualité. Vous pourrez ensuite vérifier sur combien d’années vous pouvez tenir cette somme mensuellement.

- Choisir la durée de son crédit par rapport à son taux d’endettement de 33 % : prenez les mensualités de vos crédits, le montant de votre loyer et de vos impôts, puis divisez les par vos revenus. Si le chiffre obtenu est supérieur à 0,33, vous avez donc un taux d’endettement supérieur à 33%. Dans le cas contraire (exemple :avec un taux d’endettement de 20%) vous pourrez solliciter un emprunt avec les 13% éligibles.

2- Comment obtenir un crédit auto pas cher

- Ne pas accepter les offres des concessionnaires : vous n’êtes pas obligé de souscrire un prêt auto chez le concessionnaire où vous achetez votre véhicule. N’hésitez pas à comparer différentes offres au préalable au lieu d’en accepter une les yeux fermés. Le concessionnaire pratique souvent des taux d’intérêt plus importants que les banques ou les organismes de prêt spécialisés. A l’inverse, les taux réduits peuvent cacher une contrepartie.

- Négocier le montant de la mensualité : vous pouvez au choix démontrer que vous bénéficiez de suffisamment d’argent pour assurer vos autres dépenses en plus du crédit (le « reste à vivre ») ou bien négocier une durée de crédit plus élevée de quelques mois pour faire baisser la mensualité. Sachez que si vous êtes en mesure d’assurer une partie des dépenses avec un apport, vous pourrez faire baisser le taux d’intérêt.

- Comparer les taux avec notre comparateur : comparer les taux reste un excellent moyen d’obtenir un crédit auto à moins coût. Vous pourrez également faire jouer la concurrence pour négocier un rabais. Il vous suffit de renseigner les données relatives à votre projet (montant et durée du prêt, type de véhicule...) et votre situation afin de comparer les taux proposés en conséquence.

3- Les autres possibilités de financement de son véhicule


Le concessionnaire, votre banque ou un organisme spécialisé en prêt peuvent vous conseiller ces autres possibilités de financement selon votre situation.

- Les packs autos : ils regroupent le crédit automobile avec au choix l’assurance dommage du véhicule, l’assistance, l’entretien et l’extension de garantie constructeur. Vous regrouperez tous vos prélèvements en un et vous pourriez bénéficier d’une baisse du taux de crédit ou de votre cotisation d’assurance. Le contenu des packs varie selon les organismes.

- Location longue durée (LLD) : vous louez le véhicule pendant un certain temps mais sans pouvoir l’acquérir à la fin de la période de location. Aussi, vous avez un kilométrage à ne pas dépasser. Néanmoins, l’entretien, l’assurance et l’assistance sont souvent inclus dans l’offre.

- Location avec option d’achat (LOA) : vous louez le véhicule pendant un certain temps avec la possibilité de l’acquérir à la fin de la période de location mais avec une limite de kilomètres à ne pas dépasser. Vous pouvez aussi rendre le véhicule ou prolonger la location et comme pour la LLD, l’entretien, l’assurance et l’assistance sont généralement inclus.

IV- Aides pour trouver votre prêt auto pas cher

1-Conseils

- Assurez vos arrières au maximum au moment d’entamer vos démarches. Vérifiez votre taux d’endettement, votre épargne et pensez aux dépenses annexes liées au véhicule : l’entretien, l’essence, l’assurance...

- L’organisme prêteur est obligé par la loi Scrivener de vous présenter une offre au préalable qui doit faire mention du bien financé du montant du prêt, des parties concernées par l’emprunt, la date et toutes les données constituant le contrat. Assurez-vous donc que l’organisme prêteur respecte cette prérogative. Dans le cas contraire, il est passible de poursuites et n’aura plus le droit de percevoir des intérêts.

2- Un comparateur pour trouver le meilleur taux de prêt voiture


Le meilleur moyen de trouver votre meilleur taux pour votre crédit auto est de les comparer avec un simulateur et un comparateur de crédit auto. Chaque organisme propose un taux différent avec des conditions spécifiques pour chacun. Avec notre comparateur en ligne, après avoir fait votre simulation de crédit auto, vous aurez accès à leurs taux en quelques clics et vous aurez ainsi une meilleure idée du coût de votre crédit. Vous pourrez aussi faire jouer la concurrence et obtenir un rabais auprès des organismes cherchant à acquérir ou conserver un client.